Un an de prison pour un voyageur qui avait présenté un test PCR falsifié

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a prononcé mardi une peine d’un an de prison à l’encontre d’un homme qui avait tenté de prendre l’avion à l’aéroport de Bruxelles muni d’un test PCR falsifié. Il s’agit de la première condamnation de ce type depuis l’annonce, le 27 avril, par le Conseil des procureurs généraux, que des mesures strictes seraient prises contre ces infractions. Entre le 19 avril et le 11 juin, 576 personnes ont été arrêtées à l’aéroport de Bruxelles avec un test PCR falsifié.

0Shares

Leave a Reply

Your email address will not be published.